SOS dépendance au jeu
0800 040 080

Dépendance au jeu

Qu’entend-on par dépendance au jeu?

Dépendance au jeu

Qu’entend-on par dépendance au jeu?

En Suisse, moins de 1 % de la population (0,5 à 0,8 %; BASS 2004; Osiek et Bondolfi, 1999) souffre de dépendance au jeu ou d’un comportement de jeu pathologique ou excessif. Un peu plus de 1 % des personnes se reconnaissent dans le profil du joueur problématique. Selon d’autres estimations, 7 % des joueurs de casinos souffrent de dépendance. L’offre de jeux d’argent et de hasard est à l’origine de la dépendance au jeu. La dépendance au jeu se caractérise dans un premier temps par les signes suivants:

Soucis financiers à cause du jeu
  • Retards de paiement de factures
  • Endettement
  • Insolvabilité
  • Gaspillage de l’argent du ménage
  • Emprunts pour pouvoir jouer
Problèmes familiaux à cause du jeu
  • Absence fréquente de la maison
  • Négligence du partenaire et des enfants
  • Conflits familiaux
  • Séparation ou divorce
 
La dépendance au jeu peut également se manifester à travers des problèmes au travail (absentéisme, détournement de fonds de l’entreprise), ou encore à travers des troubles psychiques (insomnie, stress, peur, dépression) ainsi qu’à travers des activités illégales (détournement de fonds, infractions).